Les vitrines de Maurepas Notre priorité c'est vous

Votre ville

LE BLASON DE LA VILLE


blason Maurepas

D’azur semé de quartefeuille d’or au franc-quartier d’hermine.

 

RUINES DU DONJON


ruine Donjon Maurepas Il y a une présence humaine dès la préhistoire, autour de la fontaine Saint-Sauveur.
Le nom d’origine de Maurepas est Malrepast (le mauvais repère ou les mauvaises pâtures).
Le village est cité en 768 dans une donation faite par Pépin le Bref à l’Abbaye de Saint-Denis.
Ne pouvant gérer ces domaines trop éloignés, les abbés de Saint-Denis les cèdent aux seigneurs de Chevreuse qui y installent des seigneurs.
Avec la guerre de Cent Ans, le château est abandonné et
devient le repaire de brigands.

En 1425, pour assainir la région, les anglais prennent d’assaut le château et le démantèlent. La terre de Chevreuse, incluant Maurepas, est vendue à Anne de Pisseleu, maîtresse de François Ier en 1543, puis en 1551 au cardinal de Lorraine. Les Albert de Luynes, dont le favori de Louis XIII en héritent ensuite. Maurepas sera vendu en 1691 à Louis Phélypeaux et érigé en comté. Jean Frédéric Phélypeaux, comte de Maurepas sera ministre de Louis XV et de Louis XVI.

Jusqu’en 1960 Maurepas vit au temps des villages.
Ensuite, la ville nouvelle s’installe peu à peu en prenant place sur les champs alors cultivés. Le Maurepas moderne d’aujourd’hui est l’œuvre de M Riboud qui a donné son allure à cette ville avec ses nombreux immeubles en briques, un centre-ville entièrement piéton et des espaces de vie de quartier. Tous les enfants de Maurepas se souviennent des courses en vélos à travers les chemins piétons aménagés pour relier les différents quartiers de la ville hors des routes. Au détour de ces chemins, on trouve des squares où les enfants peuvent jouer avec les toboggans et balançoires.

 

HISTOIRE DE VOTRE VILLE


eglise st Sauveur

Maurepas est une commune du département des Yvelines, dans la région Île-de-France, en France.

 

GEOGRAPHIE


La commune est situé à 20 km environ au nord de Rambouillet, en bordure de la Nationale 10. Elle se compose d’une zone fortement urbanisée, qui s’étend de la N10 jusqu’à l’ancien village, et du lotissement ancien hameau de la Villeneuve. La commune est assez boisée : une forêt domaniale, une autre forêt composée de parcelles privatives (le Bois-Prudhomme) et un petit bois transformé en square urbain (le Bois de Nogent).